Contactez-nous

+33 (0)6 20 35 76 27

+33 (0)6 88 86 40 23

Recherche

Chasse au tahr en Nouvelle Zélande

on

Vincent a choisi de partir en Nouvelle Zélande avec Anthony Ovini pour découvrir la chasse en montagne et plus spécifiquement celle du Tahr et du cerf. Une aventure couronnée de succès !

  d tir tahr avec arc ovini expeditions nouvelle zelande

a paysage nouvelle zelande chasse tahr ovini expeditions
Rien n'a arrêté Vincent dans sa  volonté de vivre une aventure au bout du monde pour appréhender la chasse en montagne. Il  tire  à l'arc comme à la carabine ou au fusil. Désireux de partir en quête d'un gibier de montagne, il a choisi le tahr  et le cerf avec Anthony Ovini pour guide et coach pour cette 1ère. " ce voyage était un vrai challenge confie Anthony, Vincent n'avait jamais chassé en montagne et il voulait avant tout le faire  à l'arc! Ce mode de chasse implique d'approcher les animaux de très près. Or le tahr a une vue "d'aigle".

Après plus de 28 heures de voyage, ils arrivent à Christchurch  dans le nord de l'ile du sud qui compose la Nouvelle Zélande avant de rejoindre un lodge au coeur du territoire de chasse  d'un grand confort pour se relaxer  après une bonne journée de chasse.  Les paysages sont à couper le souffle. Il est facile de comprendre pourquoi le scénariste du seigneur des anneaux a posé ses caméras dans un tel décor naturel.

Les tahrs , réintroduits  au début du siècle dernier, sont là. " Les densités d'animaux sontd approche delicate chasse arc nouvelle zelande ovini expeditions hallucinantes!   A chaque sortie, nous avons observé 100 à 150 spécimens." En tenue de camouflage, ils arriveront près très pres. Vincent décochera une flèche mortelle à 12 mètres. L'animal est magnifique, il porte sa belle et longue  crinière, l'émotion emporte l'archer comme son guide. Un 2ème tahr sera prélevé avec un tir à la carabine. Les soirées sont conviviales et animées. Vincent poursuit sa découverte du milieu montagnard avec la recherche d'un cerf. " le rut étant terminé, les cervidés étaient particulièrement discrets et difficiles à trouver. La dernière matinée de chasse offrira au nemrod une opportunité qu'il ne ratera pas. "L'approche a été folle expliqe Anthony ". A 8 mètres, un vieux mâle d'une quinzaine d'années sucombera à la flèche de Vincent. "J'avoue que je suis impressionné par l'exploit réalisé   par  mon client, c'est vraiment une belle première!".

Vincent a regagné la capitale et Anthony a rejoint Queenstone pour accueillir de nouveaux chasseurs français.

Découvrez la galerie

Haut de page