Contactez-nous

+33 (0)6 20 35 76 27

+33 (0)6 88 86 40 23

Recherche

Nouvelle Zélande: retour pour la chasse

on

Anthony Ovini est de retour en Nouvelle Zélande accompagné de Luc Alphand et d'une équipe de Seasons. Un film retraçant cette aventure verra le jour pour faire découvrir cette destination extraordinaire.

anthony ovini luc alphand nuit tente chasse tarh nouvelle zelande
Quelques semaines après son voyage avec Michel, Anthony a retrouvé la Nouvelle Zélande. Il accompagne et guidera  l'amateur de chasse au gibier de montagne Luc Alphand. "Lorsque Lucho était venu chasser avec son fils , je lui ai parlé de la Nouvelle Zélande , des conditions assez exceptionnelles de chasse, des territoires magnifiques et dépaysants, des tahrs, chamois et cerfs élaphes aux trophées à tomber... il était difficile de résister! s'amuse Anthony. Luc Alphand succombera et réservera la fin de son mois de mai. Le plus : une équipe de la chaine Seasons va filmer l'aventure.

Tout ce petit monde a encaissé les 48 heures de voyage et apprécié de poser son sac dans le magnifique lodge du bout du monde. Luc a ciblé sa carabine , histoire de ne prendre aucun risque. Les choses sérieuses commencent vraiment.
Les compères sont partis sur le territoire des Tarhs. Ce caprin , originaire de l’Himalaya, a été  réimplanté en Nouvelle Zélande, il y a 60 ans. Cette première fût couronnée de succès. Loin de leurs sommets de naissance, les spécimens se sont adaptés et se sont développés facilement dans la région des Alpes du Sud, une zone  allant de la rivière Landsborough dans le sud de la rivière Waimakariri dans le nord.. La réussite a très vite dépassé les espérances. La population a augmenté à un point tel que les Tahrs occasionnent des dommages à la flore alpine, entraînant une érosion accrue et la perte de sol. Sa chasse est donc vivement appréciée par les habitants.

Luc a hate  de mettre dans sa ligne de mire  un beau Tarh mâle. Avouons que l'animal a fière allure! La tête est à poil court gris  tandis reste du corps est recouvert de poils longs, en particulier sur le cou et les quartiers avant, et forme une crinière presque jusqu'aux genoux. La robe est rousse ou brunâtre. Les cornes incurvées vers l'arrière puis l'intérieur, sont peu spiralées. Doté d'un bon odorat comme d'une oreille fine, le Tarh a surtout une vue perçante. Il pousse un sifflement aigu pour alerter ses congénères d'un danger. Anthony et Luc vont passer la nuit sous la tente avant de partir sur les traces du Tahr. Nul doute qu'ils vont parler de la bête et du meilleur moyen de l'approcher...

 

 

Haut de page