Contactez-nous

+33 (0)6 20 35 76 27

+33 (0)6 88 86 40 23

3 chamois et un sanglier pour Jay et Kenia

on

Anthony Ovini a rencontré Jay, chasseur collectionneur américain, à Las Végas. 15 jours après, Jay venait, avec sa fille kénia, découvrir la chasse au chamois dans le Vercors avec Anthony Ovini. Une aventure couronnée de succès: 1 chamois et 1 sanglier pour Kénia, 1 bouc et une chèvre pour Jay.

 
p 1er chamois jay vercors philippe ovini expeditions
Le courant est immédiatement passé entre Anthony et Jay lors de leur rencontre lors de la convention du SCI qui s'est déroulée début février. Jay, dirigeant d'une agence de voyage, n'a pas hésité très longtemps pour venir en fin de saison et  tenter de compléter sa collection de grand gibier avec un chamois. Anthony, qui a eu bien peu de temps pour approfondir son anglais,  vient accueillir son américan hunter qui est venu avec sa fille de 16 ans Kénia. L'adolescente chasse  et espère elle aussi rapporter un spécimen de cette chèvre des montagnes.  Lors du souper auquel s'est joint Philippe Simon chasseur bilingue, le programme est établi. L'équipe se retrouvera au coeur de la nuit pour aller arpenter  les versants  du Vercors côté dromois. A 3 heures du matin , tout le monde s'engouffre dans la voiture. Kénia profite des 3 heures de route pour terminer sa nuit. Anthony sait que la météo s'annonce mauvaise avec  brouillard givrant garanti. " Lorsque nous arrivons sur place, la neige nous attendait" explique Anthony. J'étais sur le territoire 2 jours avant et nous n'avions absolument rien vu. Avec ce temps, les animaux se calent à l'abri du vent. Ils évitent de se déplacer ce qui rend la quête difficile".  Anthony emmène Kénia, Philippe accompagnera Jay.  Kénia monte sans faiblir. Anthony repère un chevreuil. La jeune fille le rate et poursuit l'ascension.  Sur le plateau , le vent fait rage. Ils progressent dans les travers où les fayards les protègent ." La neige nous a permis de marcher silencieusement et de tomber sur une compagnie de sangliers profondément endormis. Une laie évente les intrus et sonne la retraite. Seul un mâle s'attardera, Kenia ne lui laisse aucune chance.  Après cette rencontre, la jeune fille accuse un coup de fatigue et veut arrêter. Anthony booste l'adolescente qui accepte de repartir. Ils traversent le plateau et explorent sans succès les combes. Vers 12 h, Anthony repère une femelle non accompagnée en bordure de falaise. L'approche se fera sans problème. Kénia se cale, prend tout son temps pour   tirer la chèvre à 20 mètres. Ils récupèrent l'animal vers 14 h. Après la séance photo, Kénia charge son chamois à la grande surprise d'Anthony qui se chargera du sanglier.  Au chalet de chasse, ils retouvent Jay et Philippe qui n'ont rien vu! Kénia se cale au chaud, les hommes font une ultime sortie : pas de chamois mais des traces de loups. Autour du diner,  Jay partage avec enthousiasme la joie de sa fille et espère que demain  la chance sera avec lui.

A 6h30,  tout le monde avale sa boisson chaude avant de partir de la chambre d'hôtes. Le temps est meilleur, Anthony guide Jay, Philippe et kénia partent en repèrage. C'est Philippe qui découvrira un  bouc. Il retrouve Jay et Anthony qui feront une belle approche. Jay tire à 150 mètres un beau mâle. Séance photos pendant laquelle Jay demande de poursuivre , il aimerait ramener une femelle .  Assez vite, Anthony repère une femelle isolée qui tombera à 260 mètres  sous la balle de Jay. 

Le lendemain, Anthony raccompagne père et fille à l'aéroport. Ce n'est qu'un au revoir car Jay a déjà prévu une chasse au chamois de Chartreuse en octobre prochain: collection oblige! 

Découvrez la galerie photos

Haut de page