Contactez-nous

+33 (0)6 20 35 76 27

+33 (0)6 88 86 40 23

Tetraogalle de l'Himalaya

Tetraogalle de l'Himalaya
Nom Scientifique
Tetraogallus himalayensis
Noms européens

Himalayan Snowcock (Gb), Himalaja Schneehuhn (G),  Perdigallo himalayo (Sp).

Taxonomie

Aves, Galliformes, Phasianidae, tetraogallus.

Description

L’oiseau est souvent décrit comme une perdrix géante, ses mensurations le confirment : 72 cm pour un poids variant de 2,5 à 3Kg. Un corps trapu avec le dessus de la tête gris-clair, les faces latérales du cou portant des marques marron. Le bec est gris ou couleur corne. La gorge et les joues sont blanches, une bande marron orne le haut de la poitrine. La présence d'ergots sur les pattes dépourvues de plumes des mâles indique clairement  que les Tétraogalles de l'Himalaya qu'ils sont apparentés aux faisans. Gray en 1843, notera que cette sous espèce est la plus grise. Oiseau des montagnes par excellence, il aime les versants abrupts et rocailleux à la limite des arbres et des neiges éternelles. Entre 3 600 et plus de 5 000 mètres d’altitude, il évolue dans un paysage couvert d’herbe rase et de buissons, dans les pierriers et éboulis. Ces oiseaux vagabondent en petites bandes de 30 à 40 individus, plus importantes en hiver. Il descend dans les vallées en période de reproduction. Végétarien : il se nourrit de verdures, de graines, de racines tubéreuses et de rhizomes qu'il déterre en fouillant le  sol gelé grâce à son bec puissant. Monogame, chaque mâle s’isole et occupe un territoire d’environ 1 km² à riche couverture herbacée où il se poste sur un affleurement rocheux et lance ses cris territoriaux de 6h à 6h 30 du matin. Il séduit  au printemps sa moitié en gonflant son plumage et en levant la queue. Si la femelle couve les œufs et  élève les jeunes, le mâle n’est jamais loin  montant la garde et alertant des dangers.

Aire de répartition

Montagnes de l’Afghanistan, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan, du Kazakhstan, du Pamir, de l’ouest de l’Himalaya (Cachemire, Kumaon, ouest du Népal), du Xinjiang, du Qinghai, du Kansou et de la Dzoungarie. Il a été introduit avec succès aux États-Unis, dans le nord-est du Nevada.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.
Haut de page